15 févr. 2020
texto

Le 16 janvier 2020, le directeur de la Cavimac déclarait au journal La Croix :

« Nous sommes les seuls à prendre en compte le fait communautaire. Ainsi, pour les religieuses et les religieux, nous versons les pensions de retraite ou les remboursements des dépenses de santé sur le compte de la communauté ».

Que cache la prise en compte du “fait communautaire” voulue par le culte catholique et entérinée par la Cavimac ?

Voir tous les billets
Commentaires sur le forum des billets