15 janv. 2019
texto

Il y a de cela près d’un siècle maintenant, mon père a été hospitalisé aux hospices de Beaune, dont la vocation n’avait à l’époque rien à voir avec l’œnologie. C’étaient des religieuses qui soignaient les malades. L’état de mon père, adolescent, nécessitait une période de repos, incompatible avec un retour à domicile. Une bienveillante religieuse lui a proposé d’aller se reposer… À l’abbaye de Cîteaux, chez les Trappistes, ce qui fut fait. Après quelque temps passé à l’hôtellerie, un brave frère a demandé à mon père : « tu rentres ? – ou tu sors ? ». Papa est entré – comme oblat au départ puisqu’il était mineur. Vous aurez compris qu’il n’est pas resté, puisque je suis la troisième de ses cinq enfants, mais il a passé là quelques années tout de même.

OUVRAGES DE NOS ADHERENTS
10 janv. 2019

"L'État, l'argent et les cultes de1958 à ! 1987
" Contributions à l'histoire de la laïcité française ".