PRESSE

mars 1, 2016

Communiqué de presse : annonce de l'AG 2016


Association Pour une Retraite Convenable
Étude et défense des droits à retraite des personnels cultuels
22 février 2016

Assemblée générale 2016

5-6 mars 2016

Centre international de séjour  17 avenue Kellerman Paris 13ème

Une centaine d’adhérents de l’APRC, représentant les 800 membres de l’association, se retrouveront à Paris en assemblée générale pour débattre de leurs actions visant à faire reconnaître leurs droits à une retraite convenable et pour définir les orientations de l’année à venir.

L’APRC représente un peu moins de 10 % des anciens ministres du culte et anciens membres des collectivités religieuses (AMC), dont le nombre, jamais divulgué par les institutions ecclésiastiques, est évalué en 2016 pour la France, autour de 10 000 femmes et hommes.

 

A la suite de nombreuses démarches auprès des parlementaires et du ministère des Affaires sociales, l’APRC a engagé, en 2015, une campagne de sensibilisation sur les faibles retraites des AMC auprès des élus, députés et sénateurs, et du ministère des affaires sociales. En effet, pour une carrière cultuelle complète, la caisse de sécurité sociale des cultes verse des pensions mensuelles allant de 382 à 629 euros selon la date de liquidation de la retraite, soit les plus basses retraites de France ! On est loin des 85% du SMIC promis lors de la discussion de la loi du 21 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites.

Cette action des membres de l’APRC a abouti le 30 novembre 2015, par l’adoption d’un amendement soutenu par 40 députés de tous bords, demandant au gouvernement, avant le 1er juillet 2016, la remise d’un rapport sur les conditions de revalorisation de la retraite des cultes.

Forts de ce premier pas, les adhérents de l’APRC, réunis en assemblée générale, débattront des actions à poursuivre en direction du ministère des affaires sociales et des parlementaires pour que ce rapport gouvernemental s’engage pour de réelles mesures de revalorisation de la retraite des cultes.

 

L’assemblée générale débattra également de la poursuite des procédures déposées devant les tribunaux concernant les droits de 150 membres de l’APRC pour obtenir la validation par la Caisse de retraite des cultes (Cavimac) des périodes d’initiation religieuse (séminaire, postulat, noviciat) qui n’avaient pas été cotisées par l’Eglise catholique et les congrégations religieuses… A ce jour, de nombreuses procédures sont toujours en cours, mais l’APRC a obtenu 32 arrêts favorables en cassation.

 

L’Assemblée générale de l’APRC se réunit chaque année dans une région différente. C’est aussi un moment convivial et de partage pour celles et ceux qui, après des années de « services religieux », ont eu et ont encore de multiples responsabilités et engagements dans la société civile.

Les représentants de la presse et des médias sont cordialement invités à ce temps fort de l’APRC où ils pourront rencontrer des adhérentes et adhérents et réaliser des entretiens. Un moment de contact spécifique avec les représentants de la presse sera organisé le samedi 5 mars de 10 h à 12 h sur les lieux de l’assemblée générale.

 

Contacts presse : Bruno Barrillot : 06 34 33 09 73

presse@aprc.asso.fr


L’APRC a été créée en 1978 à l’initiative d’anciens ministres du culte et anciens membres des collectivités religieuses (AMC) au moment où était créé le régime de sécurité sociale des cultes ou CAVIMAC. Son objectif est d’obtenir pour tous les ressortissants de ce régime une retraite convenable. L’APRC défend particulièrement ceux et celles qui, au nom de la liberté de conscience, ont choisi de quitter les institutions religieuses car, ne bénéficiant plus des solidarités internes des collectivités religieuses, ils sont pénalisés pour leur retraite. L’APRC dénonce aussi l’absence de droits sociaux dont sont victimes les membres de certaines communautés religieuses, dites « communautés nouvelles ».

 

APRC, 2 Chemin de l’Écluse, 25160 LABERGEMENT SAINTE MARIE / secretariat@aprc.asso.fr – www.aprc.asso.fr