Billets

01 janv. 2020

EDITORIAL 2020


Déjà revient le temps des vœux. Les années défilent imperceptiblement, mais à un rythme de plus en plus soutenu quand nous reviennent à la mémoire nos hiers ou, mieux, quand nous regardons grandir et s’épanouir nos proches.

Nous sommes partie prenante d’un dynamisme extraordinaire qui nous transporte, parfois nous chahute, nous heurte, parfois nous apaise et nous donne le sourire. C’est de là que je vous souhaite la santé, la ténacité et la force d’aller de l’avant pour vivre pleinement ce qui vous attend.

L’an passé, nous avions les gilets jaunes, cette année beaucoup d’incertitudes traversent la société française face à son avenir. La réforme des retraites semble prendre des allures de voyage au long cours. Le risque est que nous restions à quai alors que certaines mesures peuvent s’avérer cruciales pour ceux d’entre nous qui ont de très petites pensions : annonce a été faite, trop en sourdine certainement, qu’aucune pension ne devrait, dans l’avenir, être au-dessous de 1000 €. Ce serait une sérieuse revalorisation des retraites CAVIMAC ! Oui, mais quand ? Pour qui ? Nous devrions être vigilants sur ce point et faire pression pour que cette mesure de bon sens ne soit pas renvoyée aux calendes grecques.

D’après la réponse de l’équipe du Haut-Commissaire, Jean-Paul Delevoye, à la question adressée Michel N. et que nous avons signée, dans le débat citoyen récent, la revalorisation des retraites déjà liquidées ne semble pas devoir être abordée. Il faudra donc reprendre notre bâton de pèlerin et aller réclamer cette mesure de justice auprès des députés et sénateurs dans chacune de nos régions.

Même si la CAVIMAC semble accepter de meilleur gré que des communautés proposent de régler certains de leurs arriérés de cotisation, notre périple dans les cours de justice n’est pas pour autant terminé. Je forme le vœu que les décisions des tribunaux viennent dans tous les cas réparer les manquements du passé.

Voilà donc devant nous quelques perspectives associatives pour l’année qui vient.

Au nom du CA tout entier, je souhaite

UNE BONNE ET BELLE ANNEE A CHACUNE ET A CHACUN, AINSI QU’A VOS FAMILLES.

Jean-Pierre MOUTON