PRESSE

févr. 9, 2018

ABUS SEXUELS ET MANIPULATIONS SUR LES PERSONNES : OLIVIER FENOY ENFIN DEMASQUE !


Olivier Fenoy fondateur de l'Office Culturel de Cluny, Directeur de la troupe du Théâtre de l'Arc-en-Ciel, au château de Machy (69) et promoteur du Congrès « Et si la Beauté pouvait sauver le monde ?» a déclaré forfait :

Mercredi 7 Février 2018 Mme M. POIRSON comparaissait sur citation directe devant le Tribunal de Police de LYON à l'initiative de M. Olivier FENOY qui lui reprochait des faits de diffamation non publique.
M. FENOY se plaignait des termes de l'attestation de Mme POIRSON produite le 20 juillet 2017 devant la cour d'appel de Paris, dans le contexte d'un procès prud'hommal qui oppose 21 requérants à l'Officie Culturel de Cluny et l'association Patrimoine et Développement.
En effet, Mme M. POIRSON avait attesté de faits d'abus de la part de M. Olivier FENOY sur certains membres de l'Office Culturel de Cluny qui lui avaient été rapportés, de nature sexuelle mais aussi de manipulations du fait de sa position d'autorité.
Lors de l'audience, Olivier FENOY, représenté par son avocat, ayant sans doute peur de ce qui pouvait être dit de lui dans le cadre de ce procès, et après avoir reçu les conclusions de Maître Duchanoy, avocat de Madame POIRSON, a préféré, au dernier moment, se désister et renoncer à toute demande contre Mme M. Poirson.
En effet de nombreux anciens membres de cet organisme pseudo-catholique, (non reconnu par l'Eglise Catholique) n'ayant jusques là jamais parlé, avaient décidé d'attester de ce qu'ils avaient vécu en apprenant que Mme Poirson était poursuivie pénalement pour avoir dit la vérité.
Ainsi Monsieur D. témoigne des « exigences sexuelles dissimulées », des « baisers forcés », de la «graduation des prestations sexuelles en fonction de l'avancement dans l'engagement para-monastique. » Il explique comment un refus de gratification sexuelle se transformait en pénalité pour incompétence professionnelle et comment toute sa vie était régie en fonction de ce que décidait Olivier FENOY. Il parle de perte de volonté, d'abaissement et de vulnérabilité de chaque instant, de marginalisation, d'assujettissement, ...
De nombreux témoignages vont dans ce sens.
L'argumentation contenue dans les conclusions déposées par l'Avocat de Madame POIRSON
sont désormais publiques.
Le Tribunal de Police de Lyon a condamné M. Olivier FENOY à verser une indemnité de 2000 € à Mme M. POIRSON conformément à l'article à l'article 475.1 du code des procédures pénale.

Contact Maître Duchanoy : lduchanoy@berthatduchanoyheritier.eu
Pour plus de renseignements : www.lesanneesblanches.fr

+++++++++++++++

LE PROGRES

Le Progrès / Rhône - Ouest Lyonnais / Chasselay ---  Journal en numérique --- Vendredi 9 février 2018

chasselay - Château de Machy L'Office culturel de Cluny condamné à un million d'euros de dommages et intérêts
L'Office culturel de Cluny, propriétaire du Château de Machy depuis 1993, a été condamné à verser 1 million d'euros de dommages et intérêts à 21 plaignants, qui n'avaient perçu aucun salaire pour leurs activités au sein de l'association.

-----------------------------

LA CROIX

Le fondateur de l'Office culturel de Cluny mis en cause pour « des faits d'abus »
Céline Hoyeau, à Lyon , le 08/02/2018 à 16h41